Ayant recu la veille au soir, comme on l’a vu, l’ordre de balayer en quelque sorte les faibles troupes qu’on supposait etre restees sur la Laber apres la bataille d’Abensberg, il s’etait mis en mouvement des le matin, au moment meme ou Napoleon marchait sur…